FETE DE LA LUMIERE AU COEUR DE LA VIE CONSACREE

FETE DE LA LUMIERE  AU CŒUR DE LA VIE CONSACREE

 

La crypte de la Basilique de Fourvière, ce matin 2 février 2013, fête de la Présentation de Jésus au Temple mais aussi fête de la Vie Consacrée, était en connexion avec le monde entier. D’abord par les visages de toutes couleurs, de tous âges qui remplissaient le lieu saint, mais aussi parce que cette célébration était animée
par les Instituts missionnaires du Diocèse.

Et les NDA étaient au rendez-vous, tant pour l’organisation que par leur présence nombreuse à la célébration, de Ste Foy, de Rillieux et de Lyon Barbusse.

Nous mettons en route tôtt car il nous faut : prendre un bus, puis le métro, enfin le funiculaire de Fourvière.

A 9h30, la crypte était comble. Plus de 200 personnes

Le cardinal Barbarin et le vicaire épiscopal pour la Vie Consacrée, présidaient la prière.

Ouverture de la célébration au fond de la crypte avec la procession de la lumière.

Au cœur de cette lumière, cinq bougies de couleur, portées par des membres de Congrégations différentes, représentaient les 5 continents en communion avec nous par la mission
présente dans le monde entier.

Sœur Marie Hélène Gourdon lut la première lecture et Lucia Boni avec une autre sœur,
la prière d’intercession.

Le Cardinal inspiré comme toujours par la Parole de Dieu nous emmena dans le temple de Jérusalem aidé de la réflexion du Pape Benoît XVI sur l’enfance de Jésus. Il fit allusion aussi à la consécration épiscopale de Mgr  Vesco à Oran, toute récente, montrant que la mission des consacrés est un don au monde  et aussi au monde musulman .

La communion profonde de la foule était tangible. Le cardinal était entouré de membres de Congrégations missionnaires une  parenté du cœur et de l’esprit par le mystère célébré
et par la mission vivante que chacun et chacune représentait.

Cardinal Barbarin

Un verre de l’amitié était offert à la maison des Sœur de Jésus Marie  située en face de la Basilique.
Verre bienvenu avec le froid que nous retrouvons à la sortie de la prière.
En réalité plus qu’un verre. De bonnes choses à déguster en  partageant quelques nouvelles
ou en se retrouvant avec joie.
Sœur Rachel Hohmann et Sœur Chantal Dartois  avec des Sœurs SMSM et des Pères Blancs, étaient les « Marthe » de service. Les tables bien garnies ont trouvé des amateurs et des petits creux dans l’estomac à combler… En partageant les nouvelles…
c’est bon de s’occuper agréablement.

En ces temps difficiles, c’est bon de sentir  la force de notre don et le lien invisible
mais puissant qui nous unit.

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site