Prières

 

Seigneur, passez à travers moi…

 

 

 

Seigneur, au moins que cette écorce qui me couvre ne vous soit pas un barrage.

Passez.

Mes mains, mes yeux, ma bouche sont à vous.

Cette femme si triste en face de moi :

Voici ma bouche pour que vous lui souriiez.

Cet enfant presque gris tant il est pâle :

Voici mes yeux pour que vous le regardiez.

Cet homme si las :

Voici tout mon corps pour que vous lui laissiez,

Ma place et ma voix pour que vous lui disiez très doucement :

« Asseyez-vous »

Ce garçon si fat, si bête, si dur :


Voici mon cœur pour que vous l’aimiez plus fort qu’il ne l’a jamais été.

Là où il n’y a pas d’amour, si l’on met l’amour, on recueille l’amour.

 

Madeleine Delbrel

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site