Préludes 2 - octobre

Il est long le temps de l'attente !

La maison de Barbusse est en chantier. Les occupantes ont trouvé refuge dans le salon ou dans les chambres des absentes...

La cuisine est  démontée, vidée, préparée pour un montage plus adéquat. Bon exercice de mémoire pour la cuisinière lorsqu'il faut trouver la passoire ou un paquet de farine...

 

Du mobilier est arrivé afin que tout le monde ait un lit.

Pour celles qui doivent venir, il faut jongler avec les valises à préparer tout en laissant disponible le nécessaire .

C'est désappropriant, dépouillant de n'être ni d'ici, ni d'ailleurs. Cela fait du bien à nos sécurités.

Il y a tellement d'autres vrais déracinés plus malheureux que nous !

Encore 2 semaines... à bien remplir d'amour.

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site